Jean-Thomas Jobin rend un touchant hommage à sa maman

Crédit photo: Karine Paradis

S'il y a bien une chose dans laquelle Jean-Thomas Jobin excelle, à l'exception bien sûr d'être hilarant, c'est de souligner avec justesse la beauté des petites choses de la vie. L'année 2017 n'a pas été facile pour l'humoriste, qui a perdu ses deux parents adorés en quelques mois à peine. Jean-Thomas avait alors adressé de magnifiques messages remplis d'amour à sa maman Margo et son papa François, qui étaient véritablement inséparables. Et en l'honneur de l'anniversaire de sa chère Margo, née un 5 janvier, Jean-Thomas a tenu à illustrer la générosité de sa mère avec une belle anecdote :

« Ma parfaite Maman Margo aurait eu 81 ans aujourd'hui. Ça ici c'est il y a un an. Elle était fatiguée mais elle se battait et resplendissait quand même. Elle était heureuse car elle était avec ses enfants. Une mère d'exception, la bonté incarnée. Une femme au coeur d'or, hyper sensible, qui pensait toujours aux autres. 
Petite anecdote: Ma mère visitait mon Papa chaque jour (quand sa santé le permettait) dans un centre hospitalier. Il y avait, à un certain moment, un autre patient dans la chambre avec mon père, un patient qui n'avait pratiquement jamais de visite, un monsieur peu bavard qui avait toujours faim, avait toujours hâte aux repas et aux collations. Il n'avait pas de montre et demandait très souvent l'heure à mon père pour savoir si l'heure du repas approchait. Ma mère cuisinait souvent des biscuits et gâteaux pour mon père, elle en donnait aussi au personnel et au monsieur gourmand, pourtant très mince. Je me souviens une fois où je suis allé voir Papa et c'est moi qui a livré les sucreries que ma mère m'a remises pour mon père et il y avait un sac avec une quinzaine de diverses pâtisseries spécifiquement pour le monsieur. Quand je lui ai remis, son visage rayonnait comme je ne l'avais jamais vu. Je lui ai dis à la blague: " gardez-vous en pour demain là!!". "Oui oui, et un gros merci", dit-il. Tout en placotant avec mon père, j'observais le monsieur du coin de l'oeil. Je pense qu'il a tout mangé en 20 minutes. J'ai souri. Quelques jours plus tard, ma mère a acheté une montre au monsieur. C'tait ça ma maman, Juste de la gentillesse, juste de la bonté. Une infirmière de profession, mais surtout, une infirmière de l'âme. Tu me manques tellement ma Maman, mais aujourd'hui, je souris en pensant à toi, parce que je remercie la vie de t'avoir mis sur mon chemin. Je suis le petit garçon le plus choyé du monde. Bonne fête Maman ! Je t'aime à l'infini xx »

Aujourd'hui, nos pensées sont avec Jean-Thomas, qui doit rendre François et Margo bien fiers de lui, où qu'ils soient.

 

À lire aussi : 

10 nouvelles artistiques qui ont marqué notre année 2017

Maripier Morin a vécu un grand deuil après Occupation Double

Jean-Thomas Jobin fait une belle déclaration à Julianne Côté

Crédit photo : Karine Paradis

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES