Jean-Nicolas Verreault s’ouvre sur la maladie de sa fille

Crédit photo: Serge Cloutier

Dans un important plaidoyer au sujet de la différence, Jean-Nicolas Verreault s’est confié sur la maladie de sa plus jeune fille, atteinte du syndrome de Nager.

En entrevue avec TVA Nouvelles, le comédien explique qu’il s’agit d’une maladie conférant des malformations au niveau du visage et des avant-bras, s’accompagnant souvent d’une certaine surdité. Il a fallu un certain temps avant de poser un diagnostic sur la condition qui affectait la cadette de ses trois filles avec sa conjointe Jannie-Karina Gagné, mais le couple envisage l’avenir avec beaucoup de sagesse : « Une fois qu’on le sait, évidemment, on vit avec ça au jour le jour, on vit avec certaines appréhensions par rapport à ce qui peut s’en venir dans le futur aussi. Là elle a quatre ans, elle est extraordinaire, elle fait sa vie, elle est forte. Évidemment, elle va avoir à faire face à différents commentaires, à différents jugements, au regard des autres, ça fait que ça on y pense, mais en même temps quand je regarde ma fille je vois surtout un être qui a l’air à très bien s’adapter, un être très fort. »

Karine Paradis

Le conférencier britannique Jono Lancaster a d’ailleurs été d’une grande aide pour que leur petite fille s’identifie à des modèles positifs. Il était justement de passage au Centre hospitalier de l’Université Laval ce week-end, une rencontre que Jannie-Karina Gagné a aidé à organiser.

Pour Jean-Nicolas Verreault, le discours de cette véritable vedette du Royaume-Uni en est un qui est significatif à la fois pour les personnes vivant avec des malformations similaires aux siennes, mais aussi pour le reste du monde : « C’est un message at large, c’est-à-dire que la différence, ça touche tout le monde. Ce n’est pas la première fois que je vois sa conférence et à chaque fois je suis très, très touché, mais même si je n’ai pas ce qu’il a, je repense à des moments de mon enfance à moi. Je repense à toutes sortes d’enfants qui vivent des moments de trouble, d’angoisse, d’anxiété par rapport au reste de la société qui te voudrait d’une telle façon alors que tu n’es pas comme ça. »

Les deux plus jeunes enfants du couple ont d’ailleurs eu la chance de le rencontrer lors de sa visite au Québec!

Un magnifique message d’inclusion et de douceur! Souhaitons à la fillette de Jean-Nicolas et de Jannie-Karina encore bien d’autres modèles positifs!

 

À lire aussi :

Le frère de Sylvain Cossette est en rémission

Ima se confie sur son expérience de future maman

Eddie Redmayne de Fantastic Beasts est papa pour la deuxième fois

Source: TVA Nouvelles

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES