Jean-François Baril redoute les nouvelles diffusions de La guerre des clans

Crédit photo: Serge Cloutier

C'était un véritable cercle qui se complétait pour Jean-François Baril, qui a eu la chance de partager son passage aux Échangistes avec son idole Guy Mongrain, hier. Le chevronné animateur revenait tout juste de son épique dernière émission à la barre de La Poule aux oeufs d'or, et on a eu droit à de beaux moments d'émotion entre le vétéran et l'aspirant. Le parallèle entre les deux animateurs était évident, à un point tel que le public réclamait que ce soit Jean-François qui reprenne le volant de La Poule lors de la prochaine saison. Un contrat qui l'enchanterait évidemment, considérant la manière dont son poste d'animation avec La Guerre des clans s'était terminé. Après huit ans à l'animation du jeu télévisé chez V, c'est un appel de quatre minutes qui l'a informé qu'il ne reviendrait pas, sans avoir la chance de terminer l'aventure en beauté avec son équipe.

Au sujet des nouvelles diffusions qui seront pilotées par Jean-François Breau l'automne prochain, il avoue redouter le moment où il sera confronté à cette nouvelle mouture : « Je pense que ça va me faire plus mal quand je vais le voir. C’était mon émission, mon plateau, j’aimais ça, alors c’est sûr que ça me fait quelque chose. » L'ancien membre des Mecs comiques rappelle tout de même être passé à autre chose depuis la fin abrupte de son mandat.

De belles choses attendent Jean-François Baril à compter de cet été, dont un contrat d'animation sur les ondes de Rouge, en plus de la sortie imminente de son premier livre, Influences, qui paraîtra sur les tablettes en septembre prochain. Le public aura même la chance de revivre l'expérience de La Guerre des clans avec lui lors d'une partie du jeu de table au festival ComediHa! cet été.

L'animateur a par ailleurs déploré le fait que les médias ne parlaient que des malchances qui lui étaient arrivées, malgré sa fiche quasi parfaite en plus de 20 ans de carrière : « Dans la dernière année, il m’est arrivé des bad lucks et c’est la première fois que je fais des pages couvertures, et la moindre petite affaire, le moindre petit lancement où je vais, on me pose des questions. Et là comme ça va mal et que La guerre des clans ça s’est mal fini, là je suis à l’avant-plan, alors que quand tout allait bien, on n’en parlait pas. Ça, je trouve ça vraiment dommage d’être obligé de créer des scandales, d’être controversé pour qu’on s’intéresse à notre carrière, alors que pendant 10 ans, j’ai mené deux quotidiennes de front et j’étais comme inexistant. »

C'est bien vrai! À partir de ce jour, on s'engage à vous livrer votre dose nécessaire de Jean-François Baril heureux et accompli. Et qui sait? Peut-être La Poule fera-t-elle partie de son avenir?

 

À lire aussi : 

Le rôle de Boule de quille a valu plusieurs bleus à Kathleen Fortin

Pénélope McQuade célèbre son couple dans un message magnifique

Jessie Nadeau et PH Cantin d’OD Bali dévoilent enfin leur livre de recettes

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES