Isabelle Racicot se livre sur sa mastectomie partielle

Crédit photo: Karine Paradis

Alors que Caroline Néron et Clin d’œil s'allient à nouveau pour soutenir la Fondation du cancer du sein du Québec, Isabelle Racicot livre un témoignage extrêmement touchant sur la mastectomie partielle qu'elle a dû subir.

C'est sur le magazine de Picoum qu'elle raconte avec émotion cet événement qui s'est déroulé il y a maintenant un an. En 2017, un soir de septembre comme les autres, Isabelle Racicot s'est dit que ce pourrait être une bonne idée de se faire un auto-examen des seins. Comme ça, sans raison.

Elle était donc bien surprise de découvrir une masse suspecte. Elle a d'abord tenté de nier cette réalité troublante, mais a tout de même demandé à son mari de tâter son sein, deux jours pour tard, dans l'espoir qu'il n'y trouverait rien d'anormal. Il est toutefois arrivé à la même conclusion qu'elle; il y avait bel et bien une bosse dans son sein.

Au cours des mois qui ont suivi, l'animatrice a donc passé une mammographie puis une échographie et une biopsie. Heureusement, les résultats ont confirmé que ce n'était rien de cancéreux... pour le moment. Une chirurgienne-oncologue lui a toutefois recommandé de faire retirer la masse sans plus tarder, pour éviter de développer un cancer dans le futur. Pour être bien safe, finalement. Isabelle, mettant sa santé en priorité, était bien d'accord avec cette idée et a donc subi une mastectomie partielle.

« Lors d’une belle journée d’avril, je suis dans l’auto avec mon mari, en route pour une mastectomie partielle, écrit l'animatrice. On est pris dans le trafic du matin et je regarde par la fenêtre sans que mon regard se pose sur quelque chose en particulier. Je me demande à quoi va ressembler mon sein avec un bout en moins. Les mots ''mastectomie partielle'' me font peur, mais au fond, c’est simplement une masse, une bosse qu’on enlève dans le sein. C’est ce que je ne cesse de me répéter. »

Aujourd'hui, elle est en pleine santé, « un bout de sein en moins ».

Son texte complet, aussi touchant que terre-à-terre, vaut la lecture!

 

À lire aussi :

Billy Tellier se confie sur son passé d'intimidation

Jean-François Baril parle de sa « demi » adoption

Patrice Bélanger se livre à coeur ouvert à la radio

Source : Picoum

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES