Gino Chouinard raconte l’année où il a failli tout lâcher

Difficile de croire qu’on sait si peu de choses sur Gino Chouinard, après 15 ans à partager nos matinées avec lui à l’émission Salut Bonjour!. L’animateur préféré des Québécois était de passage à La vraie nature avec France Castel et Anne-Marie Losique, qui s’est ouverte elle aussi pour une rare fois sur son enfance. Et tout comme pour Anne-Marie, cette heure en compagnie de l’animateur nous a rapprochés de lui comme rien d’autre auparavant.

Au sujet de son parcours, qu’il décrit comme un processus lent, mais aux récompenses durables, Gino avoue n’avoir pas toujours eu que de bonnes périodes. À l’université, il travaillait de nuit comme préposé au bénéficiaires afin de payer ses études. Il révèle d’ailleurs dans cette entrevue que c’est vers la fin des années 1980 qu’il a passé à travers la période la plus aride de sa carrière, juste avant de décrocher son premier emploi à TVA, en 1989 : « À un moment donné, il y a eu un creux dans tout ça. Un creux où tu te demandes si tu vas gagner encore ta vie avec cette job-là. J’ai eu six-sept mois pas de job, vraiment rien. Alors je me suis retrouvé pendant quelques mois à aller faire des ménages avec un ancien beau-frère. Et j’étais assez connu à l’époque pour être reconnu. J’en tremblais. »

Ces longs mois ont forcé Gino à réévaluer sa place dans le milieu des communications. Jusqu’à ce que tout débloque finalement… : « Dans ce bout-là, j’ai failli tout lâcher. J’avais un formulaire d’université entre les mains et je voulais me réinscrire pour aller terminer ce que j’avais pas fini. Et finalement est arrivé un contrat extraordinaire à Québec. »

Une belle leçon de persévérance, qui nous rappelle aussi que le destin fait parfois bien les choses. Le parcours de Gino Chouinard est véritablement inspirant!

 

À lire aussi :

Christian Marc Gendron a cru mourir

Patrick Marsolais se serait fait snobber par quelqu’un du milieu

Sarah-Jeanne Labrosse explique pourquoi il n’y a pas de pub sur son Instagram

Crédit photo : Karine Paradis

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES