Gala Artis: Jean-Philippe Dion nous fait quelques révélations

Crédit photo: Serge Cloutier

C'est le Gala Artis ce dimanche, animé pour la première fois par Maripier Morin et Jean-Philippe Dion. Ce dernier nous promet d'ailleurs toute une soirée, sous le thème de l'amour, de l'égalité et du renouveau, les ingrédients tout désignés pour un premier printemps post-#MoiAussi, qui sera bien sûr adressé d'entrée de jeu. « On s'est dit qu'on voulait pas régler [le sujet] à moitié, donc vraiment on ouvre avec ça d'une façon... spéciale. Ça va être très clair que c'est à ça qu'on fait référence, et ensuite ça va être l'explosion d'amour », nous révèle celui qu'on a adoré à la barre de La vraie nature.

À quelques jours du grand soir, Jean-Philippe est certainement débordé : « les journées avant [un gala] on mange moins bien parce que ça va vite, on dort moins bien, on s'hydrate moins bien et tout ça ». Entre les entrevues, les derniers préparatifs et la vie de tous les jours qui continue même si on aimerait bien la mettre sur pause de temps en temps, ce n'est clairement pas évident de ne pas arriver sur la scène du Théâtre Denise-Pelletier avec des cernes qui descendent jusqu'aux genoux! Une routine beauté s'impose, et pour l'animateur, qui est ambassadeur de la Clinique Skins, les traitements faits chez eux sont un incontournable. « J'ai la chance d'avoir ce partenariat avec Skins, fait que je dirais qu'essentiellement, mon rituel est en lien avec Skins, nous explique-t-il. Je me fais faire des traitements pour la peau et le visage, mais c'est pas mal tout ce que je fais. L'année passée, j'ai essayé pour la première fois du spray tan et ça a pas été très très heureux comme affaire, je vais laisser faire ça cette année. » En effet, les teints sur le tapis rouge nous avaient fait vérifier les paramètres de nos téléviseurs!

Cette fois, c'est plutôt vers le soin à l'oxygène Intraceuticals, exclusif à la clinique de Montréal, que le Cantonnier d'origine s'est tourné. Déjà adopté par les Kardashian et de nombreuses autres stars américaines, le traitement fait maintenant son entrée dans notre showbizMylène St-Sauveur, elle aussi ambassadrice des cliniques, l'essayera d'ailleurs avant de fouler le tapis rouge de dimanche, tandis que Maripier Morin fera également son tour chez ces pros. « Les journées suivantes, tout le monde arrêtait pas de me dire : ”Mon Dieu, t'es tu allé te faire bronzer?” J'avais juste vraiment un beau teint, commente Jean-Philippe. Ça fait vraiment un bien fou à la peau, c'est comme si tout mon visage était vraiment plus lumineux. Les gens qui travaillent là-bas ont des doigts de fée. » Pourtant, il nous avoue qu'il avait peur de ce genre de soins avant de les essayer, les associant à tort à la médecine esthétique. Depuis, il a réalisé que c'est considérablement moins invasif que ce qu'on pourrait croire de prime à bord, « J'ai accepté finalement de devenir ambassadeur et maintenant je ne vais qu'exclusivement là parce que je suis vraiment bien traité. C'est des experts, ils connaissent leurs machines. Comme là, je vais faire un Venus Freeze aujourd'hui », ajoute l'animateur. En plus, prendre une petite heure pour soi et relaxer dans une semaine aussi intense, ça fait du bien à la tête comme à la peau!

Mais bon, autre que son rituel beauté, Jean-Philippe a bien sûr en tête le gala qu'il va coanimer dans moins d'une semaine. « On va avoir des numéros de variétés, on en a pour tous les goûts, explique-t-il. Maripier et moi, c'est une animation qui se veut très décontractée. On veut pas sonner animateurs de gala, on veut plus être là pour divertir le monde, faire le gala avec les gens dans la salle et non pour les gens dans la salle. On va être dans la foule, on va être dans le public, on bouge beaucoup. C'est des courtes animations, on veut que ça soit un gala qui va être rythmé. » Si cette petite description vous rappelle la signature d'autres cérémonies, détrompez-vous puisqu'on nous promet plutôt quelque chose de bien unique : « Je pense que notre gala n'est pas inspiré d'aucun autre gala. On n'a vraiment pas travaillé en comparaison avec les Golden Globes ou avec les Oscars, on a vraiment créé une identité propre à ce gala. » On peut aussi s'attendre à voir plusieurs grandes vedettes d'ici rayonner dans les différents numéros qui nous seront présentés. De la variété, mais aussi de la musique seront au rendez-vous, toujours avec un aspect très participatif, au sens où les animateurs, le public et les artistes seront intégrés dans cette grosse dose d'amour. « Faut voir le gala pour tout comprendre! » conclut Jean-Philippe dans un cliffhanger digne de District 31!

 

À lire aussi:

Le masque en or est la tendance beauté que toutes les stars s’arrachent

Les stars sortent le grand jeu pour le Met Gala

Caroline Néron lance une collection exclusive à Pharmaprix pour la cause

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES