Éric Salvail fait face à un recours de 720 000$ contre lui

Crédit photo: Serge Cloutier

Si le passage d'Éric Salvail dans un festival avait été remarqué il y a quelques jours, faisant le buzz puisqu'il aurait affirmé qu'il reviendrait bientôt dans le paysage télévisuel, nombreux sont ceux qui n'ont pas oublié ce qui est arrivé : les allégations d'inconduites sexuelles durant le pic du mouvement #MeToo (#MoiAussi), son retrait des projecteurs et la vente de sa maison de production Salvail & Co.

L'ancien animateur et producteur est une fois de plus visé par des accusations, apprend-on dans Le Journal de Montréal. Cette fois-ci, ce sont d'anciens employés du king déchu de V qui ont soulevé une grave injustice. Ces derniers auraient intenté un recours de plus de 720 000$ contre lui pour des salaires impayés sur l'émission En mode Salvail. C'est l'Alliance québécoise des techniciens et techniciennes de l'image et du son (AQTIS) qui aurait mené le récent recours déposé contre Salvail et qui concernerait seulement les techniciens qui travaillaient sur l'ancien talk-show de fin de soirée.

L'annulation soudaine de l'émission après les allégations déposées contre l'animateur en octobre 2017 aurait poussé la personnalité publique de 49 ans à briser son contrat avec ses 115 techniciens en mentionnant un cas de « force majeure », ce qui aurait eu des conséquences financières importantes pour ces derniers. Les griefs déposés contre Éric Salvail voudraient donc que les techniciens concernés recouvrent les indemnités de résiliation équivalentes à leurs rémunérations prévues et ces griefs seront étudiés en profondeur devant l'arbitre Robert Côté en décembre 2018.

 

À lire aussi :

Éric Salvail photographié tout sourire avec un fan

L’affaire Salvail sera abordée de front aux Gémeaux

Les enquêtes sur Gilbert Rozon et Éric Salvail sont officiellement terminées

Source : Journal de Montréal

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES