Alessia Cara à Montréal

Entrevue exclusive HollywoodPQ: Alessia Cara, la Canadienne de 19 ans qui partira en tournée avec Coldplay.

Commencer la semaine avec une entrevue d’Alessia Cara, oui MERCI!

Alessia Cara est ce que l’on appelle un coup de coeur immédiat: que ce soit lorsqu’on fait PLAY sur son premier album Know-It-All, tout comme lorsqu’on a la chance de la rencontrer en personne! Âgée de seulement 19 ans, la Canadienne (elle vient de Brampton en Ontario) fait parler d’elle un peu partout où elle pose les pieds sur la planète. Ses singles Here et Wild Things, quant à eux, jouent en boucle dans les radios à la grandeur du pays. Oui, c’est à ce moment que vous vous dites: « Ahhhh! C’est elle qui chante ça!!! » Sacrée Révélation de l’année aux Junos il y a deux semaines, Alessia Cara a eu le bonheur d’aller faire un petit tour sur le plateau de La Voix lors de la grande finale!

Lundi matin, à 9h00 tapant, c’est HollywoodPQ qui avait la chance d’aller lui piquer une petite jasette à son hôtel, entre deux bouchées de croissant, à quelques heures de reprendre un vol vers une prochaine aventure! Nul doute, Alessia est aussi cool et relax qu’elle en a l’air et on a passé un super moment avec celle qui suivra bientôt Coldplay dans sa tournée A Head Full of Dreams!

Alessia Cara entrevue à Montréal

On t’a vue à La Voix dimanche dernier! Comment as-tu trouvé ton expérience? As-tu pu jaser avec les finalistes?

C’était tellement le fun! Ils étaient tous très gentils et cool! Ils sont vraiment jeunes aussi, ce qui m’a impressionnée! J’ai l’impression que je n’aurais jamais pu faire ça, même plus vieille, et vivre avec toute la pression qu’ils doivent ressentir. Ils semblaient si calmes et en possession de leur moyen… chapeau!

As-tu été curieuse de regarder les commentaires sur Twitter après ta performance?

Je sais que je ne devrais pas faire ça, mais j’aime regarder les commentaires des gens sur Twitter… et je l’ai fait après La Voix! Il y avait beaucoup de bons commentaires, ce qui est vraiment super!

Tu es Canadienne et tu parles italien… parles-tu français aussi? On t’a entendue dire quelques mots à La Voix!

J’essaie d’apprendre! En fait, j’ai appris le français à l’école, un peu comme tout le monde, mais j’ai tout oublié… Je connais les trucs standards un peu plate, comme (ndlr: Alessia se met à parler français) « Est-ce que je peux aller aux toilettes? » ou « Où sont les salles de bain? » et « Où est la bibliothèque? » (rires)! J’arrive parfois à comprendre à cause de l’italien, mais je ne suis vraiment pas bonne pour le parler!

Ton single Here a connu un succès planétaire immédiat en 2015. As-tu ressenti une certaine pression par la suite lorsqu’est venu le temps de sortir ton premier album Know-It-All?

Un peu oui, c’est certain! Je ne voulais pas que les gens pensent que toutes les chansons allaient être comme Here et soient déçus, parce que ce n’est pas le cas. En même temps, je n’ai pas ressenti trop de pression parce que je n’avais même pas prévu que Here deviendrait si populaire. J’ai cru en la chanson, j’ai cru en l’album et je vais faire la même chose avec ma musique: ne rien prévoir, l’aimer, y croire et espérer que les gens le fassent aussi.

Si quelqu’un n’a jamais entendu parler de toi, quelle chanson lui conseilles-tu pour lui faire découvrir ton univers?

Je dirais Four Pink Walls, parce que j’y parle de mon enfance, de mes rêves et de qui je suis en tant qu’artiste et comment je me suis rendue où je suis. Seventeen aussi, parce que ça parle de mon enfance, des conseils que mes parents me donnaient quand j’étais petite et de qui je suis. Elles sont les deux chansons sur l’album qui sont spécifiques à MA vie en détails, plus que quelque chose de général par exemple.

S’il n’y avait qu’une seule chose que tu aimerais que les gens sachent sur toi, ça serait quoi?

Ouhhh, juste une? (Alessia pense) Que ma seule intention dans la vie est de vivre ma vie heureuse; je veux rendre les gens heureux autour de moi et l’être moi aussi, c’est tout ce qui m’importe!

Tu as annoncé que tu partiras en tournée avec Coldplay, puisque tu vas faire leurs premières parties. Est-ce que tu dois te pincer parfois quand tu penses à tout ça?

Absolument! Je ne les ai pas rencontrés encore et j’avoue que ça va être un peu irréel. Je suis over the moon: je n’en peux plus d’attendre et je crois que ça sera l’une des expériences les plus cool de ma vie! Je passe de 500 à des milliers de sièges par spectacle à littéralement 20 000, 80 000 et 100 000 personnes par soir avec Coldplay! C’est incroyable. Je vais probablement figer sous l’émotion…

Taylor Swift t’a invitée à venir chanter Here avec elle sur stage pendant sa tournée… on doit te demander, est-ce qu’elle est aussi cool et drôle qu’elle en a l’air?

Absolument, elle l’est vraiment! Je me le suis toujours demandé aussi… tu sais quand tu vois de grands artistes, tu te demandes toujours s’ils sont aussi gentils que ce qu’ils projettent dans les médias. Taylor a un grand coeur, elle a les pieds sur terre, elle est amusante et super cool, plus cool même que ce qu’on pourrait croire! Elle est tellement comme tout le monde, que tu ne sens pas qu’elle est « Taylor Swift »!

On a vu la vidéo où elle t’interviewait et on a été très surpris: si elle se cherche un nouvel emploi, elle pourrait facilement devenir journaliste! 

Avoue!!! Elle est vraiment bonne et je le savais qu’elle le serait, elle est bonne dans tout. C’est pourquoi je lui ai demandé de le faire! Elle est bonne pour analyser les chansons parce qu’elle est une super auteure-compositrice aussi!

De nos jours, tout le monde tente de se faire découvrir sur YouTube. Puisque tu as été découverte à l’âge de 13 ans sur YouTube, quels conseils donnerais-tu aux YouTubeurs qui veulent à tout prix connaître le succès?

Premièrement, ne pas se soucier d’avoir en sa possession les dernières technologies, soyez vous-mêmes! J’ai commencé avec la pire caméra d’ordinateur portable, j’avais seulement ça et ma guitare, et j’ai été découverte: les gens ont apprécié (et apprécient toujours) parce que c’était vrai et le reflet de moi-même. Aussi, d’être patients parce que ça n’arrive pas du jour au lendemain! Ça m’a pris trois ans pour que la bonne personne tombe sur moi et découvre mon talent. N’essayez pas d’être viral à tout prix, prenez votre temps, soyez patients et les choses vont arriver si elles sont faites pour arriver. Travaillez fort, toujours!

Ton album Know-It-All est sorti l’an dernier, est-ce que tu travailles déjà sur de la nouvelle musique? On peut attendre un deuxième album bientôt?

Je vais être en tournée toute l’année avec Coldplay alors ça sera un peu difficile, mais j’ai définitivement une idée dans ma tête sur ce que je veux et j’ai des idées écrites, mais je n’ai pas eu le temps encore d’aller en studio pour enregistrer. J’espère bientôt! Après Coldplay, je retourne sur la route pour ma propre tournée et j’espère bien revenir à Montréal!

Questions éclair avec Alessia Cara

Questions éclair avec Alessia Cara

Ce n’est pas ta première fois à Montréal; quels sont tes endroits favoris?

C’est ma troisième fois ici, mais je n’ai pas encore eu la chance de visiter la ville. La première fois que je suis venue, c’était pour un voyage d’école à l’âge de 12 ans et nous sommes allés à Montréal et dans le Vieux-Québec.

Ta chanson favorite sur Know-It-All?

C’est vraiment très difficile… j’aime Here, Wild Things, Stone, Stars… je les aime toutes (rires)!

Qu’est-ce qui te donne confiance en toi?

Ce sont de bonnes questions! Être confortable… dans tous les aspects de ma vie et avec moi-même. Dans mes vêtements, dans ma peau… ça me met en confiance et relax.

Alessia Cara Montreal

Trois choses qui te rendent heureuse?

Les gens que j’aime, la musique évidemment et le temps que je passe seule.

De quoi avait l’air ta dernière journée de congé?

C’était il y a quelques jours et je n’ai presque rien fait pour être honnête. J’ai dormi beaucoup, je suis restée au lit. On a besoin de moments comme ça, spécialement dans ce travail-ci, on a besoin de relaxer et prendre des moments pour nous-mêmes.

Si tu pouvais changer de vie avec quelqu’un d’autre pendant une journée, qui choisirais-tu?

La reine Elisabeth II, juste pour voir de quoi sa vie a l’air. Je serais curieuse de voir ce qu’elle fait justement de ses journées de congé (rires)! Est-ce qu’elle en a? Qu’est-ce quelle peut bien faire? J’aimerais voir ce que ça fait d’être la reine d’Angleterre et presque du monde entier!

Alessia Cara Here

Quel est ton plus grand plaisir coupable?

Probablement les frites ou le chocolat, la junkfood en général… mais les frites sont mon pire plaisir coupable!

As-tu essayé la poutine?

J’ai déjà mangé de la poutine chez Ashton à Québec il y a quelques années, mais pas celle de Montréal… il va falloir que j’essaie, peut-être avant de partir aujourd’hui!

Quelle chanson écoutes-tu en boucle en ce moment?

La nouvelle chanson de Drake qui s’appelle One Dance, l’avez-vous entendue? Je suis une grande fan de Drake et cette chanson est ancrée dans ma tête. Tout le monde l’aime à Toronto, c’est comme s’il était le président de la ville (rires)!

Alessia Cara

Tu es toujours sur la route; quels sont tes essentiels de voyage?

Je dois avoir mes écouteurs partout où je vais, ils sont toujours dans mes bagages ou dans mon sac! Sinon, mon séchoir et mon diffuseur (pour cheveux frisés) qui me sauve la vie tous les jours! Aussi une paire de jeans troués, aujourd’hui je n’en porte pas (ce qui est bizarre), mais généralement j’en porte toujours.

Aucun doute, on a un huge crush sur Alessia Cara! Son album Know-It-All est disponible sur iTunes et l’auteure-compositrice-interprète sera présente cet été au Festival d’été de Québec, ne la manquez pas!

À lire aussi:

Valérie Chevalier lance son deuxième roman, La théorie du drap contour – Entrevue exclusive HollywoodPQ

De passage à Montréal, DNCE nous parle de La Voix et de sucreries – Entrevue exclusive HollywoodPQ

Crédit photo et entrevue: Karine Paradis