Enfin!

La vérité commence à percer au grand jour. Tout d’abord, dans le véritable rapport de police, la chanteuse Rihanna a tristement affirmé que le drame de dimanche soir dernier n’était pas une erreur de jugement, mais plutôt une action qui commençait à devenir routinière. Chris Brown l’aurait donc frappé comme on le présumait et ce, à plusieurs reprises, au cours des mois antérieurs en la détenant prisonnière avec des menaces. Le sujet de la dispute était bel et bien une histoire d’adultère de la part de Chris Brown qui, pendant qu’il conduisait dimanche soir dernier, a écrit un message texte à sa maîtresse dans le but de la revoir très bientôt sauf que Rihanna lui aurait dit sa façon de penser d’où la perte de contrôle du chanteur et de sa violence gratuite. Tout commence à s'expliquer!

PLUS DE NOUVELLES