En l’honneur de David Desrosiers, la Fondation Simple Plan vient en aide aux initiatives en santé mentale

Toutes nos énergies positives étaient dirigées vers David Desrosiers, en août dernier, quand le bassiste de Simple Plan avait annoncé qu’il ne ferait pas partie de la tournée nord-américaine du groupe afin de prendre le temps de soigner sa dépression. Ses comparses avaient alors appuyé son message avec amour, solidarité et compréhension.

Ce n’est donc pas un geste anodin de la part du groupe de s’être investi plus que jamais auprès d’initiatives en santé mentale, par le biais de la Fondation Simple Plan. Depuis ses tous débuts en 2005, l’organisme vient en aide aux jeunes en difficulté, qu’il s’agisse de faciliter leur passage à la vie adulte ou de financer le support envers des adolescents atteints de maladies graves. Cette année, ce sont 200 000$ qui ont été distribués auprès de 25 organismes différents, en mettant un accent particulier sur les initiatives en santé mentale.

La Fondation Simple Plan offrait déjà son support à différents organismes se spécialisant en pédopsychiatrie ainsi qu’en prévention de suicide chez les jeunes, en finançant Sainte-Justine, l’Hôpital de Montréal pour enfants, ainsi que la Fondation des maladies mentales. Les membres du groupe ont tenu à y ajouter les deux plus grands instituts universitaires œuvrant en santé mentale sur l’île de Montréal : l’Institut Universitaire en Santé Mentale de Montréal et l’Institut Douglas.

Sur chaque billet de spectacle, 1$ est versé à la Fondation Simple Plan. Une bonne raison d’assister à l’un de leurs prochains shows!

 

À lire aussi : 

Phil Roy parle de son anxiété

5 choses qui nous ont marqués dans BYE

10 nouvelles artistiques qui ont marqué notre année 2017

Crédit photo : Cover-Images

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES