Des victimes témoignent contre l'éditeur Michel Brûlé

Après Éric Salvail, Gilbert Rozon et Gilles Parent, Les Éditions des Intouchables essuient à leur tour un scandale. Son fondateur, Michel Brûlé, est visé par des allégations d'inconduite sexuelle suite aux témoignages de sept ex-employées. Dans un article publié sur le site de TVA Nouvelles, les victimes décrivent un environnement de travail ponctué par des attouchements non désirés, allant des massages aux baisers forcés, mais aussi de remarques déplacées au sujet de leurs corps. Pire encore, l'éditeur aurait invité certaines de ses employées chez lui pour le travail, les accueillant complètement nu. Rappelons qu'à l'heure actuelle, Michel Brûlé est candidat à la mairie du Plateau Mont-Royal.

Une ex-employée désirant garder l'anonymat décrit d'ailleurs l'ambiance des party de bureau comme des événements où ces « blagues » pouvaient dégénérer facilement : « Moi j’y échappais, je suis chanceuseEt certaines fois où ça dérapait plus, il y avait des séances de montrage de pénis. Un moment donné, ça devient quasiment comme normal. »

Michel Brûlé s'est défendu en assurant qu'il s'agissait toujours de blagues inoffensives. Au sujet des baisers forcés, le candidat à la mairie s'est défendu dans le Journal de Montréal : « On s’est embrassés, c’est tout. C’est sûr que si tu fais l’amour avec quelqu’un, ça prend un consentement total. Embrasser, t’embrasse pis si la personne elle dit non, bah elle dit non. [..] Je ne lui ai pas mis la main autour de la gorge »

Après un rapide sondage dans nos bureaux, c'est unanime : nos employés adorent être consentants lorsqu'ils sont embrassés.

 

À lire aussi : 

Guillaume Wagner répond à la lettre ouverte le concernant

Marie-Chantal Toupin se compare à Éric Salvail

Éric Salvail: « je suis l’unique responsable de ce qui se passe »

Crédit photo : Twitter du Journal de Montréal

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES