SECTION

Découvrez Sandrick d’Occupation Double!

Quel genre de filles espères-tu rencontrer?

J’ai pas vraiment de genre précis. Je suis plus attirée par la personnalité, c’est quelque chose que je feel. Je répète souvent ce même mot-là, mais c’est un magnétisme humain. Je crois en ça beaucoup, ça fit, ça fit pas. J’ai des critères de beauté en partant, mais pas des traits particuliers, couleur de cheveux, des gros seins, des petits seins… ça a pas d’importance. C’est au coup d’œil, l’allure générale, je la trouve jolie, son style vestimentaire pis la personnalité évidement.

Est-ce qu’il y en a une qui t’es tombée dans l’œil?

C’est sûr qu’on a vu ça rapidement, on était quand même loin [sur le tapis rouge]. Je pense que même eux autres nous voyaient pas très bien non plus. Y’aurait peut-être Alexandra que je trouvais bien pis elle a 28 ans, j’ai 28 ans [NDLR : Alexandra a 29 ans].

Photo: Groupe V média

Penses-tu pouvoir trouver l’amour à Occupation Double?

Je lance ça dans les airs. Je sais pas, peut-être. Ça serait bien parce que j’ai 28 ans, ça fait deux ans que je suis célibataire pis je sais que tout le monde va dire ça, mais je suis vraiment rendu là. J’ai eu mes folies, j’en ai faites en masse, je suis tannée.

Arrives-tu à Bali avec une stratégie?

Absolument pas. J’avais même pas de speech de préparé [pour le tapis rouge]. J’en ai pas fait, j’ai pas été demandé à faire un speech pis ça a comme ben fait! J’ai pas de stratégie, je m’en vais là pis on va avoir du fun, les gars sont le fun à mort, les filles ont l’air jolies pis sympathiques.

De quoi vas-tu le plus t’ennuyer pendant l’aventure?

Mon chien, mon basset, ma mère, ma meilleure amie, entre autres. J’ai une entreprise en design intérieur [Stal Design] avec ma partner, qui est ma meilleure amie.

Photo: Groupe V média

Il y a souvent un candidat plus macho que les autres à l’émission. Qui penses-tu que ça va être?

Pour vrai, si j’avais pu sélectionner avec qui partir, ça serait ce même groupe-là. Donc y’a aucun macho, on s’entend tous bien, on n’a pas aucune clique. Y’avait Yury que je connaissais avant, on vient de Québec, il travaille à L’Atelier, le bar le plus hype à Québec.

As-tu rencontré un candidat avec qui tu penses développer une bromance?

C’est déjà fait! Avec tout le monde, pour vrai, on a vraiment une bonne chimie. Déjà, à matin, on est tous allés s’entraîner ensemble au gym pis on déjeune ensemble. On a déjà fait, pas des pactes, mais plus de tout se dire pis d’être franc, d’être honnête, de pas trop jouer de game. On y va vraiment avec l’honnêteté.  

 

À lire aussi:

Découvrez Pascal-Hugo d’Occupation Double

20 raisons de regretter le départ de Yury d’Occupation Double

Découvrez Yury, le premier exclu d’Occupation Double à Bali

Crédit photo: Constance Cazzaniga

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES