SECTION

Découvrez Alexandra d’Occupation Double!

C’est dimanche qu’Occupation Double à Bali commence! Pour l’occasion, on vous sortira tous les jours jusqu’à la première un portrait d’une des candidates. Vous pouvez toujours également allez les découvrir ici.

Quel genre de gars espères-tu rencontrer?

C’est tellement une bonne question, même moi je me la pose cette question-là : « Quel genre de gars, Alex, t’aimerais rencontrer?! » et j’ai toujours pas trouvé la réponse. Je pense que quand je vais rencontrer LE gars avec un grand G, ou l’homme avec le grand H, je pense que je vais le savoir. Ça le dit dans ma réponse; je pense que je veux peut-être moins un garçon, plus un homme, je sais pas, quelque chose comme ça. Mais t’sais, je me dis que j’ai eu de tout les genres : j’ai eu des métisses, j’ai eu des gars qui habitaient outre-mer avec qui j’ai eu des fréquentations, y’a pu être blond, y’a pu être brun, le teint foncé, le teint pâle… C’est tellement pas important un genre au niveau physique, mais c’est une question de quand je vais l’apercevoir, je vais le sentir. Je dirais peut-être au feeling!

Et si tu cherches un homme, est-ce que c’est parce que tu as trop souvent eu à faire avec des garçons?

Honnêtement, oui et non. J’ai pas vraiment eu à faire avec des gars, j’ai pas vraiment eu de longue relation parce que je crois qu’il vaut mieux être seule que mal accompagnée dans la vie. Je vais largement préférer aller dans un souper de famille ou dans un mariage (t’sais, je suis Italienne) toute seule, la tête haute, que de tirer quelqu’un qui est là contre son gré. J’aurais envie d’un homme qui pense pas nécessairement à me faire un cadeau de valeur, mais des fois juste d’ouvrir la porte avant de passer. T’sais, des petits gestes comme ça. La galanterie, c’est ce que j’entends par un homme, quelqu’un que sa maman lui a bien appris les manières.

Photo: Constance Cazzaniga

Penses-tu pouvoir trouver l’amour à Occupation Double?

Peut-être que je crois tellement que non que ça va finir par arriver. T’sais, des fois, c’est dans les moments où on s’y attend le moins que ça t’arrive en plein sous les yeux, mais je crois que peut-être, si c’est pas dans la maison, quelqu’un quelque part va m’avoir aperçue pis peut-être qu’éventuellement, ça va m’amener l’amour. Je l’espère. Aujourd’hui, où je suis rendue dans ma vie, je t’avoue que c’est quelque chose qu’éventuellement j’aimerais. Je vois mon frère avec sa copine, je vois mes parents qui sont ensemble depuis plus de 35 ans de mariage. Je trouve ça inspirant pis c’est quelque chose que j’aimerais réellement vivre.

Arrives-tu à Bali avec une stratégie?

[Rires] Vraiment pas! À part la meilleure stratégie du monde, c’est rester moi-même. C’est sûr que ça va être un petit peu différent compte tenu de la différence d’âge [NDLR : À 29 ans, Alexandra est la plus âgée des filles]. J’ai quand même un petit bagage de plus. La deuxième branche de la vingtaine, de 25 à 29 ans, tu grandis beaucoup. Tu fais toutes tes niaiseries, on dirait, avant 25 ans pis après ça tu commences à t’assagir. Mais t’sais, je respecte que ces filles-là vont vivre leur expérience, parce qu’elles sont dans le premier quart ou la première demie de la vingtaine. C’est peut-être quelque chose que je vais trouver drôle, je vais trouver ça cute.

Photo: Groupe V média

Est-ce que ça t’inquiète? As-tu peur que les gars soient plus jeunes que toi eux-aussi?

J’ai déjà eu un chum qui avait quatre ans plus jeune que moi et qui était plus mature qu’un gars qui avait six ans de plus que moi. Pour vrai, l’amour a pas d’âge. On se comprend, un homme de 32 ans peut être tellement nono comparativement à un jeune de 24 ans en buisness, qui sait où il s’en va, qui aime l’entrepreneuriat, qui regarde pas en arrière pis qui est capable d’avoir un petit côté galant. Je pense que ça existe! [La différence d’âge avec les filles], ça va peut-être me mettre un p’tit sourire au visage. Ça a même déjà commencé!

De quoi vas-tu le plus t’ennuyer pendant l’aventure?

Ma famille, mes parents, les soupers de famille les dimanches… C’est tellement religieux chez nous, chaque dimanche on voit la famille. Ça va me manquer de pas voir mon neveux, il a à peine un mois, ça va me manquer de manquer ses premiers mois. Mon Dieu, je te dis ça pis ça me met un petit peu émotive… [Les larmes aux yeux] Ça va aller. Je suis vraiment une fille de famille, c’est important pour moi.

Est-ce qu’il y a une candidate dont tu penses que tu devrais te méfier?

Probablement, oui. Ben, méfier… j’irais pas jusqu’à dire le mot méfier, je trouve que c’est peut-être pas le bon terme. Je dirais user de patience, prendre de grandes inspirations et tourner ma langue quelques fois dans ma bouche avant de parler, ça absolument, oui. Mais ça, c’est un beau travail que je vais faire sur moi pendant ces 10 semaines.

Photo: Groupe V média

Est-ce qu’il y a un nom qui te vient en tête?

Je préfère ne pas mentionner de nom [rires]! Pour l’instant, c’est un peu trop tôt et c’est pas juste, j’ai pas donné la chance au coureur encore pis je veux apprendre à connaître plus. Mais encore là, est-ce que je peux lui en vouloir? Je pense que moi, y’a 10 ans, j’étais comme ça. Sûrement aussi AAAAAH que ça! T’sais, sont rendues là et c’est correct, on y va un jour à la fois.

On se demandait justement si tu as rencontré une candidate avec qui tu penses pouvoir devenir BFF.

Ouais, ouais, ouais! J’ai bien aimé la vibe d’Alanis, c’est mon genre de gurl. À la limite, je la feel comme ma petite sœur. Je sais pas, je la trouve cool, je la trouve naturelle, elle est un peu comme moi. C’est une fille qui va écouter beaucoup. Sinon, vite vite, mon coup de cœur à date ça serait Alanis, mais Élodie est drôle. Elle a un petit côté qui me fait rire, c’est divertissant, pis aussi c’est celle qui se rapproche le plus en âge de moi, ça fait qu’elle a un p’tit baluchon un p’tit peu plus lourd, un petit vécu de plus. Peut-être que ça va être, comme on dit, ma bonne chum à OD. Moi, je crois que ce genre de première impression-là, ça peut tellement changer. Une fois qu’on va rencontrer les gars, une fois qu’on va arriver là-bas, une fois qu’on va être dans un espace à huis-clos, c’est sûr que ça va changer. Mais en tout cas, je vais encore observer, je vais encore laisser la chance au coureur parce que je crois que c’est un petit trop tôt encore pour mettre le doigt là-dessus.

Psst : Avez-vous vu sa réaction quand Jay Du Temple lui a annoncé qu’elle ferait partie de l’aventure? C’est par ici!

 

À lire aussi:

Découvrez Alanis d’Occupation Double!

Découvrez Élodie d’Occupation Double!

Découvrez Karine d’Occupation Double!

Crédit photo: Serge Cloutier

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES