Debbie Lynch-White revient avec émotion sur la maladie de son père

Ce n’est jamais facile de voir un proche touché par une maladie grave. Debbie Lynch-White en sait quelque chose, elle qui a appris que son père était atteint de la sclérose en plaques à 14 ans. La comédienne s’est ouverte à 7 Jours avec émotion, mais aussi avec force et bravoure. « Durant mon enfance et mon adolescence, le plaisir, c’était avec mon père, confie-t-elle. Nous allions au hockey, nous allions voir des spectacles […] J’ai vécu ma jeunesse à fond la caisse, mais j’ai été mature très tôt », ajoute celle qui a dû prendre soin de son père assez jeune en raison de sa maladie. « Ça renverse les rapports [père-fille]. J’ai dû faire le deuil du père que j’avais. C’est naturel et, en même temps, ça ne l’est pas. »

Malgré ces moments difficiles, Debbie Lynch-White est très heureuse de son parcours: « je ne changerais de vie pour rien au monde. […] La maladie m’a aidée à relativiser bien des choses et m’a permis d’apprécier les petits détails… Je me suis prise en main, car j’ai toujours voulu faire de ma vie extraordinaire. Ou du moins, essayer », conclut-elle avec sagesse.

Son père s’est tristement éteint il y a six ans.

 

À lire aussi:

Un changement capillaire drastique pour Debbie Lynch-White

Debbie Lynch-White a perdu beaucoup de poids

Debbie Lynch-White nous parle de diversité corporelle et des commentaires désobligeants sur Facebook

Crédit photo: Karine Paradis

Source: 7 Jours

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES