De l'amour et des larmes au menu de L'Amour est dans le pré

Crédit photo: Constance Cazzaniga

C'est ce jeudi que commencera la septième saison de L'Amour est dans le pré, qui a déjà formé neuf couples durables, dont trois sont mariés et un quatrième fiancé. Les participants de la téléréalité ont eu 16 enfants en tout, 18 si on compte les deux qui sont en fabrication. Et si vous voulez plus de chiffres, c'est en moyenne 600 000 personnes qui suivent l'émission pilotée par Marie-Ève Janvier chaque semaine, 100 agriculteurs qui envoient leur candidature et 1 000 prétendants qui leur répondent. Le résultat de l'équation donne le deuxième plus gros show de V, après Occupation Double et ses zéro bébés. Pas de fin Renaud ici; personne ne veut devenir le roi d'Instagram, bien au contraire. Les agriculteurs - et Kathleen, l'agricultrice - cherchent l'amour, pas la célébrité, ce qui fait le charme de L'Amour est dans le pré année après année.

La nouvelle saison marque le retour d'un agriculteur dans la quarantaine. Christian, du haut de ses 47 ans, est le participant le plus âgé de la téléréalité jusqu'à maintenant et risque de séduire le public en répétant qu'il n'est pas plus facile de trouver l'amour à son âge que dans la vingtaine. Bon vivant, il sait très exactement ce qu'il cherche chez une amoureuse et on souhaite rapidement qu'il le trouve devant les caméras. Ça faisait également quelques années qu'une femme n'avait pas fait partie du lot, bien que la production en avait présenté au public. Ça s'explique simplement par le fait que les agricultrices reçoivent considérablement moins de lettres de prétendants que leurs homologues masculins, nous indique le producteur de l'émission, Martin Métivier. Kathleen, une productrice laitière de 32 ans, représente très bien son milieu, selon l'animatrice de L'Amour est dans le pré. Ce qui est certain, c'est qu'elle sait foncer. L'autre mouton noir de la mouture 2019 est Julien, adepte d'autosuffisance et biologiste de formation qui donne un regard différent sur une génération trop souvent considérée comme obnubilée par les réseaux sociaux. On serait ben surpris de le voir swiper à gauche, mettons!

On vous suggère de garder l’œil sur Deven, producteur maraîcher de 23 ans et certainement tombeur de ces dames. Ça ne devrait pas être trop difficile, puisqu'avec ses petites fossettes et ses yeux bleus, il n'est pas vraiment déplaisant à regarder! C'est aussi lui, le passionné du cassage de blé d'Inde qu'on voit dans le générique de la saison. Deven et Anthony, un producteur laitier de 23 ans, nous rappellent davantage les candidats des dernières saisons. Il faut se l'avouer, avec pas mal exclusivement des jeunes hommes dans la vingtaine, L'Amour est dans le pré pouvait devenir un peu redondant, surtout l'an dernier. On accueille donc chaleureusement cette nouvelle mouture différente, qui donne un second souffle à la téléréalité, bien qu'elle n'en a pas vraiment besoin puisque le public est toujours autant au rendez-vous.

On peut vous promettre qu'on retrouvera tout ce qu'on aime de l'émission dès les premières minutes. Les speed dates sont toujours ponctuées de conversations prématurées sur les enfants et d'accès de gêne paralysants. Les papillons se font sentir dès le premier jour sur la ferme pour plusieurs, certains souhaitant déjà des rapprochements (qu'on devrait voir à compter du quatrième épisode, nous glisse la production à l'oreille). Attention, accès de jalousie garantis! Du même coup, d'autres relations traînent de la patte rapidement; c'est ce qui arrive quand on refuse de s'ouvrir, considérant le peu de temps alloué. Après tout, les prétendant(e)s ne passent maintenant que quatre jours sur la ferme. S'il y a une nouveauté qui saute un peu trop aux yeux, c'est les vêtements signés Case IH, le commanditaire de l'émission. On nous assure cependant que les candidats n'ont aucune obligation de revêtir les casquettes et t-shirts de la marque qui leur sont offerts.

Des agriculteurs ont trouvé l'amour cette année encore grâce à l'émission. On ne peut nous dire combien, d'abord pour ne pas voler de punchs, mais aussi parce que les relations peuvent se faire et se défaire d'ici au tournage du bilan. Un couple aurait d'ailleurs annoncé sa rupture à la production plus tôt ce mois-ci avant de finalement se retrouver! On découvrira donc sur qui repose le sort de la relève agricole (!!!) à la fin de la saison, juste avant l'épisode des retrouvailles qui marquera la finale.

L'Amour est dans le pré reprendra les ondes de V à compter du 31 janvier à 20h.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES