Cœur de Pirate remet une critique à sa place

Crédit photo: Instagram de Cœur de Pirate

Il y a des choses qui ne se disent tout simplement plus, et celle-là en est. Cœur de Pirate a offert une réponse virulente à la journaliste française Pascale Tournier, qui dans sa critique du nouvel album de l'artiste, a laissé entendre que l'auteure n'aurait abordé des thèmes comme le viol conjugal que par opportunisme, pour surfer sur le mouvement #MeToo. L'auteure-compositrice-interprète a répondu deux fois plutôt qu'une à cette accusation grossière, d'abord sur son compte Twitter :

Puis, sur Instagram :

« Honnêtement je suis hors de moi. Une bonne opportunité? Please. Comme si j’avais vu le fait de parler d’une expérience qui m’a détruite comme une façon de faire parler de moi. Comme si j’avais voulu revivre cette chose incessamment en interview comme ailleurs pour le plaisir. Non mais allons. On se demande encore pourquoi aujourd’hui les femmes ont peur de dénoncer. »

En cas de tempête, ce jardin sera fermé, le dernier opus de Béatrice Martin, aborde sans détour des thèmes difficiles qu'elle a intimement connus. Agressions sexuelles, dépendance affective, et violence conjugale prennent forme sous ses mots à la fois envoûtants et justes, se culminant même dans une ultime chanson absolument bouleversante, De honte et de pardon, qui aborde la culpabilité d'avoir été avec une personne qui s'est fait accuser de viol.

Il ne fait aucun doute que cet album s'inscrit dans ce mouvement qui a porté les femmes l'automne dernier, et qui continue toujours de libérer la parole des survivantes à ce jour. Mais chose certaine, aucune victime ne bénéficie d'avoir été agressée sexuellement. Elles tentent simplement par tous les moyens de guérir leurs plaies, et quand c'est possible, celles des autres aussi.

 

À lire aussi :

Sia répond à ses détracteurs

Jessie Nadeau révèle avoir subi une agression sexuelle

Florence K offre un émouvant plaidoyer à ceux qui souffrent de la dépression

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES