Chris Brown fait traîner les choses


C’est sans grande surprise que nous apprenons que l’interpellation de Chris Brown est remise au 6 avril. Il a répondu à quelques questions d’usage, a plaidé coupable et a demandé la remise du procès. Le tout aura duré moins de 5 minutes. Rihanna n’assistait pas à l’audience, et aucune injonction interdisant à Brown de l’approcher n’a été demandée, ce qui confirme leur réconciliation. . Rappelons qu’il est accusé d’agressions aggravées et de menaces criminelles après avoir proféré des menaces de mort.

Nous avons aussi appris, d’après les notes de l’enquêteur, que la source de la dispute était bien le fameux message que Rihanna a vu sur le portable de Chris Brown. Devant ses demandes d’explications, ce dernier s’est emporté et a essayé de la faire sortir du véhicule alors qu’elle portait sa ceinture de sécurité. Ensuite, Chris Brown lui a empoigné le chignon et a fait heurté sa tête, à quelques reprises, contre la fenêtre. Plusieurs coups au visage ont suivis sans qu’elle puisse pour autant se défendre ; tous ses vêtements était plein de sang ainsi que son siège. D’ailleurs, elle aurait presque perdue conscience. Pour ce qui est des morsures dont nous vous avions fait part, ce n’était pas une rumeur, mais plutôt une triste vérité ; ils l’a donc mordu aux doigts ainsi qu’aux oreilles tout en conduisant. Fou dangereux !

Grosse surprise, la cour a pris la peine de demander à Brown de ne pas « irriter, harceler, molester, menacer ni faire usage de force ou de violence contre toute personne » !

Chris Brown risque une peine de prison maximale de 4 ans et 8 mois.

PLUS DE NOUVELLES