Cheval-Serpent perd en frivolité

Crédit photo: ICI Tou.tv

Cheval-Serpent a misé fort sur ses étalons lors de la première saison, mais semble vouloir les rentrer à l’écurie pour la suite, qui a été mise en ligne hier sur ICI Tou.tv. Après avoir vu le premier épisode, qui reprend là où on nous avait laissés, on s’est vite lassés du drame perpétuel qui se poursuit entre la ville et le bar de danseurs nus dans cette deuxième saison, cette fois réalisée par Raphaël Ouellet après le scandale qui entoure Sylvain Archambault.

Toujours aussi manichéenne, l’intrigue continue dans le même sens que durant la première saison, sans vraiment évoluer. Une bataille juridique qui s’annonce plutôt longue s’ajoute au conflit politico-familial qui oppose les personnages de Marie Tiffo et Daniel Parent à ceux de Guillaume Lemay-Thivierge et Sophie Prégent, ces deux derniers se ramassant devant les tribunaux après que du GHB et une arme aient été retrouvés dans leur bar. Et la mairie n’a pas l’intention de s’arrêter là; son prochain cheval de bataille? Les salons de massage. À croire qu’on retombe dans l’ère de la moralité duplessiste! Un changement est cependant porteur d’un espoir de renouveau : la mère de Simone (Catherine St-Laurent) a décidé de consacrer tout son temps à sa conjointe, Dominique (Élise Guilbault), qui est atteinte de SLA. C’est donc sa fille qui reprend ses fonctions dans le bar, cherchant à miser sur une clientèle plus jeune. Malheureusement, son rôle est beaucoup plus effacé que pendant la première saison, un choix surprenant considérant qu’elle créait des liens différents avec les danseurs.

Alors que les scènes remplies de frivolité (mais sans la nudité frontale masculine qui nous avait été promise!) parsemaient la première saison, nous faisant vibrer comme les éméchées clientes du Cheval-Serpent, on a droit à beaucoup moins de ces moments de plaisir, nous laissant plutôt assister à un festival de faces longues. C’est sans doute là que réside le problème de la deuxième saison : du drame plus ou moins crédible qui s’étire entre les méchants Saint-Pierre et les gentils Gauthier, on peut en prendre, mais quand c’est au détriment de quelques paires de foufounes, ça, c’est non. À croire que l’auteure, Danielle Trottier a passé la balayeuse dans tout ce qui a plu au public, sans pour autant qu’une certaine subtilité ne se développe dans les personnages.

La diffusion des 10 épisodes de la seconde saison est prévue sur ICI Radio-Canada à compter de janvier 2019.

 

À lire aussi:

Voici un avant-goût de la 2e saison de Cheval-Serpent (et sa date de sortie!!)

Cheval-Serpent: Claude Bégin témoigne de son expérience difficile avec Sylvain Archambault

Victor Lessard: La deuxième saison commence tout aussi brutalement que la première

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES