Attentat en Nouvelle-Zélande: Manal Drissi dénonce les propos racistes

Crédit photo: Maude Chauvin via Facebook Manal Drissi

Il y a quelques semaines, Alexandre Champagne dénonçait des commentaires racistes sous une publication de TVA, qui l'a supprimé et s'est distancé desdits commentaires peu après. Simon Olivier Fecteau et Mariana Mazza, entre autres, s'étaient plus tard joints à sa voix. Au début du mois, c'était Widemir Norbil, l'interprète de Fardoche dans Passe-Partout, qui était la cible de commentaires racistes. Cette fois, c'est le terrible attentat terroriste contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande, qui a fait au moins 49 morts et 20 blessés sous les balles d'un extrémiste de droite, qui provoque des messages haineux des internautes sous les publications de divers médias, tels que le Huffington Post Québec et Le Journal de Montréal (qui ne sont bien sûr pas responsables du déversement haineux des lecteurs).

La réflexion de Manal Drissi sur la question a été partagée plus de 1 300 fois depuis ce matin, en plus d'avoir été publiée sur La Clique du PlateauCelle qu'on a pu voir aux Échangistes et qu'on suit dans L'Heure est grave écrit qu'il est temps qu'on fasse « l’introspection québécoise au sujet de la haine rampante, que ces médias ont participé à nourrir au point où elle se tient maintenant fièrement debout sur ses deux jambes et se retourne contre lesdits médias ». « Est-ce qu’on peut parler de racisme sans que du monde braille que #PasTousLesQuébécois?? » ajoute-t-elle.

Le militant antiraciste Xavier Camus a une fois de plus compilé quelques commentaires particulièrement sordides qui témoignent bien du phénomène problématique.

Le terroriste de Christchurch aurait par ailleurs écrit sur ses armes le nom d'Alexandre Bissonnette, auteur de l'attentat à la grande mosquée de Québec, ainsi que celui de Luca Traini, qui a perpétré une fusillade raciste en Italie l'an dernier.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES