Affaire Rozon: Un regroupement de femmes intente une action collective

On n’a pas fini d’entendre parler de l’affaire qui a fait tomber l’un des producteurs les plus puissants du Québec. Les inconduites sexuelles de Gilbert Rozon ont été dénoncées par plus d’une dizaine de femmes, parmi lesquelles quatre personnalités du milieu culturel ont porté plainte. Julie Snyder, Pénélope McQuade, Patricia Tulasne et Lyne Charlebois ont déposé officiellement leurs témoignages au SPVM le mois dernier. Gilbert Rozon avait démissionné de toutes ses fonctions suite à la parution d’un article incriminant sur Le Devoir, le soir même où l’affaire Salvail a été sortie au grand jour.

Voilà toutefois que Les Courageuses, un regroupement de femmes qui disent avoir été agressées ou harcelées par Gilbert Rozon, se sont rassemblées afin de demander une compensation ainsi que des dommages punitifs exemplaires contre le producteur.

« Il est manifeste, selon nous, que les victimes connues actuellement ne représentent que la pointe de l’iceberg. C’est pourquoi nous avons choisi la voie de l’action collective pour obtenir justice », a signé le regroupement dans un communiqué hier, retranscrit par La Presse. Les femmes constituant le regroupement demeurent pour l’instant anonymes. Les Courageuses ajoutent que les agissements de Rozon auraient fait « au moins 20 victimes sur une période de 34 ans, de 1982 à 2016 ». Le collectif est représenté par les cabinets d’avocats Kugler Kandestin et Trudel Johnston & Lespérance.

On apprenait un peu plus tôt ce mois-ci que TVA ne diffuserait plus les Galas Juste pour rire. Le Festival Juste pour rire, quant à lui, reviendra comme prévu l’été prochain.

 

À lire aussi : 

Maripier Morin réagit à l’affaire Salvail

Voici qui remplacera Gilbert Rozon aux Dragons

Rozon-Salvail: La communauté artistique réagit aux allégations

Crédit photo : Karine Paradis

Source : La Presse

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES