The Twilight Saga Breaking Down Part 2 - Critique du film

IMPORTANTE NOTIFICATION: SI VOUS AVEZ UN TANT SOIT PEU AIMÉ LA SÉRIE TWILIGHT ET QUE VOUS COMPTEZ LE VOIR, NE LAISSEZ PERSONNE (sauf HollywoodPQ) VOUS RACONTER QUOI QUE CE SOIT SUR BREAKING DAWN PART 2.

Bon, d’abord, quelques précisions: On est fan de Twilight; des livres surtout. Les films, à l’exception du premier, étaient décevants (Breaking Dawn Part I un peu moins que les autres quand même). Heureusement, le film dont il est question ici ravive la flamme et conclut avec brio la saga.

The Twilight Saga Breaking Down Part 2 - Les reproches

Depuis le début au grand écran de la franchise, les reproches fusent: les effets spéciaux sont médiocres, les acteurs sont mauvais, la réalisation laisse à désirer et la morale est complètement pourrie. Avouez que vous les avez entendus mille fois. Remettons ici les pendules à l’heure.

Les effets spéciaux sont effectivement médiocres: les écrans verts sont visibles, les loups en animations sont peu convaincants et Renesmée, bébé, n’est pas crédible du tout. Ceci dit, tous ces effets spéciaux représentent de grands défis pour la production et cela a beau ne pas être génial, ça reste acceptable. Bref, l’essai est fort louable on peut donc en revenir…

Le jeu des acteurs est mauvais… NOT. D’accord, Kristen Stewart n’est pas trop crédible dans son rôle de nouvelle mère et son interprétation est un peu fade et fausse (la belle manque cruellement de subtilité). Pour tous les autres par contre, c’est gagnant. Pas de souci à se faire. Les quelques fausses notes sont probablement dues à une mauvaise direction.

Ceux qui se plaignent de la réalisation seront surpris dans ce volet puisque Bill Condon nous offre des images à couper le souffle, aussi grandioses que calculées qui nous amènent avec autant d’habileté dans les batailles et paysages que dans les détails les plus infimes (clin d’œil à l’éveil de Bella qui constitue un très chouette moment).

Pour ce qui est de la morale supposément bidon, la quintessence de la relation amoureuse chez les jeunes filles, ce film remettra les pendules à l’heure. C’est le premier des films qui exprime parfaitement l’idée réelle derrière Twilight. Il ne s’agit pas d’une ode aux relations hommes/femmes plutôt qu’un hommage à la famille, au sacrifice et à l’amour inconditionnel sous toutes ses formes.

The Twilight Saga Breaking Down Part 2 - Montagnes russes

Oui, il se passe quelque chose à la fin. Vous avez déjà dû en entendre parler. Je vous en conjure, bouchez-vous les oreilles, car si le récit reste fidèle au livre, il nous fournit quelques perles de créativité qui, pour une fois, s’inscrivent à merveille dans l’idée que l’on se fait du concept d’adaptation cinématographique.

Pour la première fois de la Saga, la production fait preuve d’une écoute parfaite du pouls de ses fans. D’un bout à l’autre, Condon tient entre ses doigts nos coeurs de Twihards et les manipulent comme bon lui semble dans toutes les directions. Les émotions sont à un point si intenses qu’on oublie complètement la salle de cinéma; nous nous trouvons soudainement au cœur de l’action et les Cullen sont notre famille.

The Twilight Saga Breaking Down Part 2 - Coups de cœur

Le nid d’amour de Bella et Edward nous rend vertes de jalousie! 

Oui, Jacob enlève sont t-shirt…pas juste son t-shirt…(C’est d’ailleurs moment très cocasse!) 

Renesmée est vraiment chouette et on s’y attache rapidement…Quelle beauté cette Mackenzie Foy!

Faire la rencontre de tous les vampires se portant secours des Cullen contre les Volturi s’est avéré un réel plaisir. Tous plus cool les uns que les autres, nous avons été heureux de voir notre bien-aimé Lee Pace incarner un Garrett fort attachant et, disons-le, très sexy. Il crève littéralement l’écran.

The Twilight Saga Breaking Down Part 2 - Critique du film

Finalement, c’est avec humour et finesse que Breaking Dawn Part II satisfait sa horde de fans en ne se prenant jamais pour autre chose que ce qu’il est: un divertissement extrêmement populaire qui ne prétend à rien d’autre que de rallier les amoureux sensibles au cœur d’un univers fabuleux et ô combien chaleureux.

En nous allouant quelques minutes à la fin pour saluer les performances marquantes des films précédents, Breaking Dawn Part II nous permet une dernière fois cette nostalgie romantique qui, qu’on le veuille ou non, aura marqué un temps de nos vies.

Ah oui! On aime la toune! 

 Surveillez notre capsule Groupie le soir de la première!

Collaboratrice spéciale: Claudie Saulnier